4 | Prendre soin de soi

Prendre soin de soi

Parler de santé mentale avec un·e ami·e qui va mal ça peut t'impacter. N’oublie pas de prendre soin de toi en ne mettant pas de côté ce qui te fait du bien.

Pour pouvoir être là pour ton ami·e, il faut que tu penses à toi aussi. On te présente quelques idées pour aller dans ce sens.

Prendre soin de soi

  • En parler à quelqu’un·e d’autre — que ce soit un·e ami·e ou une·e professionnel·le, c’est normal d’en avoir besoin

  • Faire une activité qui te fait du bien (écouter de la musique, te dépense dans une activité physique)

  • Voir des ami·e·s

  • Laisser ta créativité s’exprimer (peindre, danser, jouer un instrument, écrire etc. )

  • Sortir prendre l’air 

Croire en tes qualités d'ami·e

Tu as osé en parler, tu as été là pour ton ami·e.

Bravo.

 

Cependant, une conversation ne suffit pas toujours

et ce n’est pas parce que tu n’es pas un·e bon·ne ami·e. La santé mentale est un sujet complexe : ne te décourage pas.

Maintenir le lien

Si tu le peux, continue à prendre des nouvelles de ton ami·e.

 

Ça peut être des simples messages de « Je pense à toi » ou des propositions de faire des choses à deux. Parfois, on ne se rend pas compte, mais des petites attentions peuvent faire beaucoup de bien.

Préserver le lien de confiance

Ce que t’a partagé ton ami·e est une preuve de confiance. Fais attention à ce que tu en fais.

 

Tu n’es pas tenu·e au secret, surtout si tu es inquièt·e pour sa sécurité ou si tu ressens le besoin d’en parler pour ta propre santé mentale. Toutefois, essaie de respecter sa vie privée et ce qu’il ou elle t’a dit dans la mesure du possible (par exemple en en parlant à quelqu’un·e qui ne la connaît pas, ou qui est tenu·e par le secret professionnel).